Communauté Chrétienne Saint-Timothée
Diocèse de Valleyfield (Québec) Canada

La « Volonté de Dieu » ???

Dans la vie courante, spontanément, nous employons des expressions
qui représentent une certaine image de Dieu…
Voici quelques exemples dans lesquels nous nous reconnaîtrons peut-etre...

Quand ça va mal, souvent on dit:

- “ C’était écrit dans le Grand Livre...”
- “ Dieu sait ce qu’il fait; tu comprendras plus tard...”
- “ Dieu m’en veut...”
- “ On a ce qu’on mérite...”
- “ C’est le destin...on n’y peut rien...”

 

medecin

Quand ça va bien,
souvent on dit:

- “ Le bon Dieu te le devait bien...”
- “ Tu le méritais bien...”
- “ Le bon Dieu m’aime...”
- “ Quand on mene une bonne vie...”
- “ C’est un vrai miracle...”

Ces expressions semblent laisser a Dieu l’initiative de tout ce qui nous arrive. A nous entendre, Dieu serait quelqu’un qui distribue a gauche et a droite, selon ses caprices ou son bon plaisir, des événements tristes ou joyeux. Alors, nous n’avons qu’a espérer que Dieu soit bon pour nous… Mais…

- Que de choses nous ont été imposées “ prétextant » que c’était la “ Volonté de Dieu ” !
- Que de “ problemes de conscience ”
nous avons vécus
« pour faire la Volonté de Dieu »
- Que de choses nous mettons sur le dos
de Dieu en disant que
« c’est la Volonté de Dieu »

Volonté ou désir de Dieu ?

On doit etre tres prudent lorsqu'on parle de la «  Volonté de Dieu »...

Pour le croyant, Dieu,
parce qu’il est en Amour,
continue toujours a créer la VIE.
Or, en amour, on espere la réponse
libre de l'autre…
Dieu attend notre réponse...
L'amour est sans effet si ne surgit
la réponse.
Nous avons “ la liberté ” de la réponse…
Les deux dons les plus précieux que Dieu nous donne :
La Vie et la Liberté...

Cette liberté est notre bien le plus précieux
a développer.
Pas de destin, mais chacun a son histoire.
Pour le croyant, sa vie est une réponse d'amour a un Dieu qui lui offre son Amour...

Le seul Grand Livre qui existe, c’est celui que nous écrivons chaque jour,
au meilleur de notre connaissance
et avec la meilleure bonne volonté…


Remplacer l’expression " la Volonté de Dieu ” par
" la pensée, le désir, le dessein, l’intention, le reve, le projet de Dieu ”,
exprimerait mieux la qualité de notre relation avec ce Dieu amoureux de nous
et éviterait certaines ambiguités...

L’avenir n’est pas ce qui va arriver, mais ce qu’ensemble
nous réaliserons...
Alors quel est le désir de Dieu
pour nous?

Comme tout amoureux,
Dieu désire que nous soyons heureux
( Jn. 10,10 )
et que nous rendions les autres heureux ( Mt.25,35 ).

Il a pris le risque de nous faire confiance.
Que notre participation a sa création
soit notre réponse !!
Mais au juste, quand nous parlons de Dieu, de quel Dieu parlons-nous ?

Le Dieu Tout-Puisant

Avec le Dieu Tout-Puissant, on essaie
- d'attirer son attention, ses faveurs par
des prieres, des sacrifices, des promesses.
- on fait valoir ses propres mérites,
sa bonne conduite.
- on essaie de passer par des intermédiaires
" mieux placés " pour obtenir des faveurs.
- on fait appel a des " intercesseurs ", a des
" défenseurs " qui négocient une exception avec Dieu pour nous…On attend des signes de Lui avant de bouger… On l’implore...
Dieu devient celui “ qui dirige ” notre vie
et a qui on “ confie son sort ” .

Dieu: image d’un tout puissant dont on peut craindre les humeurs,
les caprices, la Volonté changeante….

Le Dieu de Jésus
Avec le Dieu de Jésus,
- On se sent en confiance. Il connaît notre cour. Il connaît nos besoins.
- Il nous assure de son Amour et de sa présence.
- Il nous donne la force et le courage de nous réaliser pleinement.
- Il veut avoir besoin de nous pour collaborer a la création.

Dieu: image
d’un amoureux,
respectueux
de nos choix,
et dont on aime
la présence.


Faire la volonté de Dieu

Notre destin n'est-il pas tout tracé ?

Non, c'est moi qui conduis ma vie. Ce n'est pas Dieu qui me " conduit ". Je préfere dire que Dieu m'éclaire, m'inspire. Mais c'est moi qui décide. Si je ne décidais pas, je serais comme une marionnette dont Dieu tirerait les ficelles.

Que ta Volonté soit faite…

Ça ne veut pas dire que Dieu impose sa Volonté a la façon des hommes et que nous devons nous y soumettre. Ça veut dire: nous souhaitons, Pere, de toutes nos forces, que ton désir d'Amour se réalise sur la terre comme au ciel...

C'est quoi alors " La Volonté de Dieu " ?

Ce n'est pas exécuter un plan ou suivre un chemin tracé pour nous, de toute éternité. C'est a nous d'inventer notre vie. De la risquer, au milieu des routes empruntées par nos freres. Nous sommes libres de décider de l'orientation de notre vie et de ses détails concrets…

Les événements sont-ils envoyés par Dieu ?

Oh non ! Ceux qui le pensent s'embarquent dans d'inextricables problemes.
Les événements ne sont ni le fait du hasard, ni celui de la " Volonté de Dieu ",
mais le fruit des libertés humaines qui s'entrecroisent dans le temps et dans l'espace.

Faire la Volonté de Dieu
Ce n'est donc pas de répondre a un ordre de Dieu,
mais de chercher amoureusement si notre décision personnelle
va dans le sens du désir de Dieu en fréquentant les Evangiles….

Tiré d’entretiens avec Michel Quoist parus dans:
“ Dieu n’a que des désirs ”
Ed. Sciences et Culture inc., 1994

“ Pas un cheveu de votre tete ne sera perdu. Tenez-bon.” Lc. 21,18

Le contexte biblique de cette affirmation n’est pas que tout est décidé ou permis par Dieu, mais que " quoiqu'il arrive ”, l'Amour de Dieu est toujours la. Expérimenter, un jour, l’Amour de Dieu, c’est etre comblé d’une grande joie…

Jésus dit: “ Pere, non ce que je veux, mais ce que tu veux.” Mc.14,36

Lors de sa Passion, la nature humaine en Jésus a laissé jaillir sa douleur. Il éprouve effroi et angoisse. Possiblement, est-il tenté d’en appeler a la force de son Pere. Mais, il veut lui etre fidele: ne pas imposer l’amour par la force...
Mais, Dieu était toujours présent… Il a meme transformé la mort en Vie…

N.B: Dans la Bible, quand on parle “ d’obéir a la Volonté de Dieu ” cela présuppose une relation d’amour, une Alliance
dans laquelle chaque partie s’engage envers l’autre. Nous sommes avec Dieu, dans une relation amoureuse...

Notre fidélité a l'Evangile n'est pas d'abord une question de volonté et d'efforts, mais d'ouverture a l'amour gratuit et miséricordieux de Dieu.
Mgr. Lebel

Dans la vie, différents événements, heureux ou malheureux, arrivent a tout le monde. Nous pouvons, cependant,
les vivre selon nos valeurs et selon nos croyances… Saint Paul dit «  rien ne pourra me séparer de l’Amour de Dieu »
Dieu est un Amour qui souhaite etre aimé.

Du côté de Dieu, les voeux de bonheur a notre égard et pour tous sont permanents. Encore faut-il que nous y consentions !

Nous pensons souvent que Dieu est absent de nos vies...
C’est souvent nous qui nous nous absentons de Dieu...

Le croyant trouve dans sa foi en la bonté de Dieu un réconfort et un soutien.
Dieu ne lui donne pas une force spéciale qu'il ne donnerait pas a un autre….
Dieu est bon pour tous
, indépendamment de nos " mérites ". Personne n’est
“ exclu ” de l’Amour de Dieu. C’est nous qui nous nous en excluons...
Le cour de Dieu est rempli de compassion, pour toute sa création et créatures...

Dans l’ÉVANGILE, le croyant trouve JOIE, FORCE et CONFIANCE ACTIVE...


Une réflexion de Mgr. Lebel,
Éveque de Valleyfield
( En réponse a une lettre…)
Le 6 mai 1998 N. Prot. 108/98
Monsieur,

Dans une longue lettre, vous me donnez votre point de vue sur une question difficile concernant la part de Dieu dans les maux
qui nous arrivent.

Cette question ne sera jamais résolue avec des arguments rationnels meme si on appuie ceux-ci sur des citations bibliques.
Elle fait partie du mystere de Dieu, Quand on parle de Dieu, on doit constamment se souvenir qu'il est un etre infini, mystérieux
qu'on ne peut enfermer dans l'encadrement de nos idées.

Quand on dit que Dieu s'occupe de tout, commande tout ou permet ce qui arrive, il ne faut pas le comprendre comme si on parlait d'un etre humain tout puissant qui a le nez partout. Il est présent a tout, mais a la maniere de Dieu. Il faut etre tres modeste
quand on attribue quelque chose a Dieu, surtout s'il s'agit du mal. On risque de le faire responsable a la maniere huMaine.
Etre responsable a la maniere de Dieu est pour nous un mystere devant lequel il vaut mieux se taire.

Quand on dit que Dieu n'est pas responsable du mal, on nie qu'il le soit a la maniere que nous connaissons par ce qui se passe
en nous. .

La Bible parle de châtiments et de punitions. Elle parle a la maniere humaine selon la pédagogie des époques. Il y a eu progres
dans la pédagogie de Dieu depuis les débuts de la révélation jusqu'a la pleine révélation, en Jésus-Christ. Voyez ce que Jésus
a répondu a des gens qui interprétaient dans le sens d'une punition divine des malheurs qui venaient d'arriver (Luc 13, 15 ).
Le Dieu du Nouveau Testament est bien représenté par le Pere miséricordieux de la parabole de l’Enfant prodigue
(Luc 15, 11-31 )

Dieu n'est pas absent ni indifférent a ce qui nous arrive. Personne n'est plus proche de nous.

Mais il est présent a la maniere de Dieu. Il respecte notre liberté et la nature qu'il a créé. Dans les difficultés, il transforme celles-ci en chemin de salut. Il répond a nos prieres et fait parfois des miracles pour nous aider. Mais le mal ne peut absolument pas venir
de lui, qui est uniquement Amour. Comment ne peut et ne veut-il pas l'empecher? Je n'ai pas de réponse a cette question.
J'aime mieux la garder comme question dans ma foi et respecter son mystere.

Pour compléter mes réflexions, je vous réfere aux excellents dépliants que notre curé de Saint-Timothée a publiés autour
de la mort, la maladie et le mal par rapport a notre Dieu infiniment bon.

Veillez agréer mes fraternelles salutations.

Robert Lebel
Éveque de Valleyfield


Lecture du livre de Ben Sirac le Sage (15, 15-20)

Si tu le veux, tu peux observer les commandements, il dépend de ton choix de rester fidele. Le Seigneur a mis devant toi l'eau et le feu: étends la main vers ce que tu préferes. La vie et la mort sont proposées aux hommes, l'une ou l'autre leur est donnée selon leur choix. Car la sagesse du Seigneur est grande, il est tout-puissant et il voit tout. Ses regards sont tournés vers ceux qui le craignent*, il connaît toutes les actions des hommes. Il n'a commandé a personne d'etre impie, il n'a permis a personne de pécher.
( c’est l’homme qui décide…)
* Pour l’homme biblique « craindre Dieu » et « marcher selon les voies de Dieu » sont synonymes.

DIEU, COUPABLE DES TRAGÉDIES ?

Dans La Presse de mercredi 22 mars 2000, l'abbé Robert Richard qui a célébré les funérailles des enfants accidentés,
a la Cathédrale de Nicolet a écrit quelques réflexions sur son expérience...
Voici quelques extraits parus dans La Presse...
 « C'est Dieu qui décide! »
 « Ça devait arriver! »
 « Ces jeunes ont terminé leur mission sur terre; c'est pourquoi Dieu vient les chercher.. »
 « C'est la volonté de Dieu, on n'a pas le choix de l'accepter. »

Ces paroles me bouleversent. On les entend meme dans la cours de récréation. Faut-il s'en surprendre? Ceux qui les prononcent sont nos enfants. Comme homme, comme pasteur, je ne parviens pas encore a y adhérer…
Meme des gens d'Église tiennent ces discours...
«Maudit destin! » Ce mot me répugne. C'est comme si tout était réglé d'avance...

Notre spiritualité serait-elle a ce point pauvre que nous ne soyons plus capables de relecture sereine et intelligente
des événements. Je parle ici d'intelligence du cour, celle qui fait que l'on trouve un sens a la vie.

Je crois en un Dieu qui ressemble a celui a qui l'auteur ÉricEmmanuel Schmit fera dire dans sa piece le Visiteur.
« Le moment ou j'ai fait les hommes libres, j'ai perdu la toute puissance et l'omniscience. J'aurais pu tout contrôler et tout connaître d'avance si j'avais simplement construit des automates.» Et Dieu d'ajouter: « Et pourquoi vous aurais-je faits si ce n'était par Amour ?»

J'ai vu Dieu depuis une semaine:
- Je l'ai vu dans les yeux de ces ambulanciers atterrés par l'horreur du drame...
- J'ai vu Dieu déposer des fleurs sur les lieux de l'accident...
- J'ai vu Dieu dans ces parents dont les enfants ont survécu...
- J'ai vu Dieu dans ces journalistes dégoutés...
- J'ai vu Dieu dans la collaboration étroite de services publics: réseaux hospitaliers, Sécurité civile,
du milieu communautaire et pastoral...
- J'ai vu Dieu dans ces centaines de témoignages d'affection...
- J'ai vu Dieu souffrir avec les victimes...
- J'ai vu Dieu se tenir silencieux dans le corps froid, inanimé de petits enfants...
J'ai vu un Dieu silencieux parce qu'il croit en l'etre humain
et de sa capacité de prise en charge de son existence…

Article paru dans le bulletin paroissial de Saint-Timothée, le 2 avril 2000

Éveché de Valleyfield
Cher confrère,
J'ai lu avec intéret ton projet de dépliant sur la «  Volonté de Dieu »
Je suis parfaitement d'accord avec cet enseignement.
Ce document mérite une large diffusion...

Robert Lebel