Communauté Chrétienne Saint-Timothée
Diocèse de Valleyfield (Québec) Canada

Hommage aux aînés...


Il manque quelque chose aux jeunes s’ils n’ont pas l’occasion de rencontrer des personnes âgées.
C’est pour eux un contact vivant avec la continuité de l’existence,
l’histoire de leur famille et de leur milieu culturel...
Un petit mot sur une lettre, un coup de téléphone, une visite sont un grand plaisir
pour les personnes âgées et peuvent emplir de joie toute une journée...

Mgr. Lebel

1- Un adolescent parle de ses grands-parents…

Qu’il est agréable d’arriver chez vous, où nous avons l’impression d’être attendus.
A cause de votre accueil nous ressentons cette affection attentive qui émane de chacun
de vous.
Mais nous savons, chers grands-parents, que notre façon de nous exprimer, de nous habiller et de vivre vous font souvent sourire et quelques fois souffrir...

Grand-père et grand-mère, si nous n’exprimons pas notre foi comme vous le souhaiteriez, si nos engagements religieux sont hésitants, votre vie de prière, votre confiance en Dieu sont pour nous plus que des références,
des témoignages.
Malgré nos apparences, nous ne sommes pas indifférents. Nous sommes fiers et heureux d’être vos petits-enfants.

Chers aînés, ne craignez pas de prendre la parole
et cessez de vous dire que vous dérangez !


Il y a tellement de paroles vaines et vides de sens dans notre monde : un peu de votre sagesse ne fera pas de tort !
Rappelez-nous combien
« le bon Dieu est bon », 

comment il nous accompagne dans les beaux et moins beaux moments de notre existence…

Yves Deschênes

messager de St-Antoine mars 99

2- Prière au soir de ma vie…

Merci, mon Dieu, pour toutes ces années
que j’ai vécu ici-bas.

Te prier, Marie, me donnait courage pour repartir et continuer mon chemin.
Chaque épreuve m’invitait à monter dans l’escalier du bonheur.

Je ressentais en moi, un attachement à mes vieilles habitudes, à mes vieilles affaires, à mes vieux souliers, mais la pensée de l’escalier du bonheur qui monte vers toi, Seigneur, me poursuivait et me poursuit encore aujourd’hui.

Il m’arrive, parfois, de trouver la marche suivante trop haute à gravir mais la prière m’y soulève plus facilement.
Et, c’est à tous les jours, un recommencement...

Quand, Seigneur, tu m’ouvriras la porte de ton paradis,
il me semble que je n’aurai pas peur après une vie d’essais quotidiens à ton service et en ton amour.

Pour cette heure solennelle, ô Marie, accompagne-moi et introduis-moi à jamais, dans le Royaume de ton Fils.
Amen

( Je Crois, mars 1983 )

3- Bénis soient ces aînés…

Bénis soient ces aînés qui ont su décanter le meilleur de notre histoire et de notre modernité.

Bénis soient ces hommes et ces femmes qui se sont amoureusement renouvelés dans leur émouvante fidélité.

Bénis soient ces modestes vies qui ont su faire même les plus petites choses avec une telle grandeur d’âme.

Bénis soient ceux et celles qui ont vécu leur vie pour la nôtre
avec une bouleversante gratuité.

Bénie soit leur pudeur d’âme qui nous cachait de grands chagrins pour ne pas insécuriser nos soirs et nos matins.

Tout au fond de nous, nous le savons bien, vos valeurs nous seront nécessaires pour demain.

Vous n’êtes pas en arrière de nous, vous prenez encore les devants pour nous et c’est là sûrement votre plus beau cadeau.

Avec vous, nous avons appris ce sens, cet horizon; nous sommes ce qui nous survit.

( La part des aînés,) Jacques Grandmaison

4- A bientôt, Seigneur...

«  Seigneur, à la fin de ma vie, puis-je te demander d’avoir la bonté de frapper à ma porte pour que je sache
que tu arrives ?
Je sais bien que tu as dit que tu viendrais comme un voleur… mais ce n’est pas obligatoire,
tu peux venir autrement.

C'est pour que nous soyons toujours prêts
que tu as dit cela: merci Seigneur.

Mais vois-tu, Seigneur,
à la maison quand je fais le ménage, je suis fort maladroite et me tache facilement, alors je mets un tablier; et quand un ami frappe à ma porte avant de lui ouvrir, j’enlève mon tablier pour n’avoir pas de tache et pour que ma vue
ne lui soit pas désagréable.

Alors, laisse-moi le temps d’ôter mon tablier
pour te recevoir…

Seigneur, quand je partirai pour le grand voyage,
fais-moi penser: il faut que je laisse à mes proches ma nouvelle adresse... »

5- Prières des aînés...

Sacré-Cœur de Jésus, à l’automne de ma vie, je viens vous remercier pour toutes les grâces reçues.

Merci pour ma famille et pour ceux et celles qui m’ont permis
d’être moi-même.

Accorde-moi la sérénité dans mes moments de solitude et donne-moi d’accepter, en toute paix, tous les caprices de mon âge
et de ma santé.

Bénis tous ceux et celles qui me sont chers! Ouvre mon cœur
à leurs besoins!
Que mon âge et mon expérience soient une porte qui s’ouvre
sur leur avenir!
Donne-moi la grâce d’être un modèle pour chacun d’entre eux !

Amen

( les prêtres du Sacré-Cœur, Montréal )

6- Prière des grands-parents ...

Seigneur, d'abord nous voulons te dire merci.
Merci de nous avoir confié des enfants et des petits-enfants. Merci pour le bonheur qu’ils nous procurent
dans notre âge qui avance. Merci pour la vie qui chante
en chacun de nous…
Nous voulons te louer pour toutes les qualités que ta bonté a fait naître chez nos petits-enfants, qualités qui sont le reflet de ce que tu es toi-même.
Nous voulons te louer pour la vie qui chante
autour de nous grâce à Toi…
Nous voulons te demander pardon pour les faiblesses
que nous avons pu avoir dans l’éducation de nos enfants et de nos petits-enfants quand ils nous étaient confiés; Nous voulons te demander pardon pour les fausses notes dans le chant de nos vies…
Enfin, nous voulons te prier pour que nos petits-enfants vivent comme du bon grain et progressent en sagesse
et en bonté.
Nous voulons te prier pour qu’ils accueillent
l’Amour de Dieu en eux.
Nous voulons te prier pour que ce don de la vie que tu nous as confié continue d’être une réponse
à ton projet d’Amour.

Inspirée d’une prière dans la revue Pastorale-Québec
24 juin 1999

7- Les personnes âgées sont les seuls adultes qui ont du temps...

Le temps de nous accueillir lorsqu’on leur rend visite; le temps de nous écouter quand on leur raconte nos expériences ainsi que le temps de rester calme face à nos impatiences.

Elles ont le temps d’admirer le dessin que leur apporte un enfant. Elles peuvent prendre le temps de penser
à ceux et celles qu’elles aiment.

Enfin, il leur reste du temps pour prier pour nous quand on leur demande et même quand on leur demande pas…
Le temps est la principale richesse des personnes âgées.

Paul-Emile Landry N.D. du Cap juin 99

 

8- Moi, mon père...

à 6 ans : papa sait tout

à 10 ans : papa sait presque tout

à 15 ans : papa ne sait pas tout

à 17 ans : papa n’y « est » pas du tout

à 30 ans : qu’en pense papa !

à 40 ans : papa n’est pas si bête

à 50 ans :papa a souvent raison...

à 70 ans :ah! si papa était là

9- Prières d’enfants pour les aÎnés…

« Seigneur Jésus, il y a dans ce monde des personnes qui nous écoutent, qui nous aident et qui nous aiment: quand je parle de ces personnes, ce sont nos aînés.
Je prie pour qu’ils aient de l’amour, de la santé et de la joie, car sans eux, nous ne serions pas ici, aujourd’hui. »
« Seigneur, j’aurais aimé connaître mes grands-parents maternels,
car chaque fois que ma mère me parle d’eux,
cela est si tendre que je crois vivre ces moments avec elle. »

« Jésus, j’aurais aimé connaître mes grands-parents.
Jésus, vu que je ne les ai jamais vus,
je veux que tu leur fasses bien attention… »